« D’une passion, on peut se faire un métier ! »

 

Après avoir été publiciste/graphiste pendant 3 ans, Mikaël Pedra perd son emploi et se retrouve au chômage. Passionné par le sport automobile, la simulation on line... et les défis, il décide donc, en parallèle de sa recherche d'emploi, de développer une activité qui lui tient à cœur : la création de volants pour la simulation automobile virtuelle. C'était il y a quelques mois...

 

Mickael-Pedra Mickaël Pedra, créateur de Sirmika Wheel Adaptation.

 


 

> Planète auto-entrepreneur (PAE) : Comment avez-vous eu l'idée de vous lancer dans la fabrication de volants personnalisés ?

 

Mickaël Pedra (M.P) : Je fais de la simulation automobile sur Internet depuis 9 ans. C'est donc tout naturellement qu'en 2008, j'ai créé mon propre volant. J'en ai fabriqué plusieurs et je les ai diffusés sur Internet. De fil en aiguille, les gens ont commencé à m'en demander. En moins de 3 mois, j'étais submergé de commandes ! J'ai donc décidé de devenir auto-entrepreneur. Le 1er avril 2009, je créais SWA Sirmika Wheel Adaptation, avec l'aide de mon ami William qui s'occupe aujourd'hui du site Internet.


> PAE : A t-il été difficile de lancer votre activité tout en étant au chômage ?


M.P. : Au début, je pensais que ma passion ne serait qu'une deuxième activité. Mais finalement, compte tenu du nombre de commandes, il a fallu que je trouve une solution. Grâce au régime d'auto-entrepreneur, j'ai pu commencer à travailler légalement à mon domicile sans prendre trop de risques. J'ai utilisé mes finances personnelles pour acheter la matière première nécessaire à la conception de mes volants (un peu d'électronique, des boutons poussoirs, des boutons rotatifs, de l'aluminium, du carbone, du bois...) mais j’ai eu des difficultés de trésorerie et je ne pouvais plus honorer mes commandes. Grâce à l'Adie (réseau d’aide aux créateurs d’entreprise), j'ai pu bénéficier d'un crédit de 2 500 €, ce qui m'a permis d'avoir un peu de stock et d'outillage pour continuer à travailler.


> PAE : Est-ce difficile d'obtenir un prêt de l'Adie ?


M.P. : Non. En tout cas, ça ne l'a pas été pour moi. J'ai dû leur fournir quelques papiers justificatifs (Assedic, domicile,...) et avoir la caution de quelqu'un ayant une position de salarié. Je leur ai ensuite transmis une présentation écrite de mon projet, avant qu'ils ne me convoquent pour un entretien individuel au cours duquel nous avons défini la viabilité de mon projet. Le dossier est ensuite passé en commission et, une semaine plus tard, j'ai eu la confirmation de son acceptation. L'argent était sur mon compte au bout de 15 jours !

 

astuceL’Association pour le droit à ‘initiative économique (Adie) soutient et finance les auto-entrepreneurs. Découvrez comment obtenir l’aide de l’Adie. >>

 

 

{seblod template=[onglets]} {Onglet-O-titre}Fiche d’identité{/Onglet-O-titre} {Onglet-O-texte}Mikaël Pedra, créateur de Sirmika Wheel Adaptation

Activité : fabricant de volants pour la simulation automobile virtuelle
Lancement : 1er avril 2009

Site : www.swheeladaptation.com

{/Onglet-O-texte} {/seblod}


Le 7 octobre 2009, Micakël Pedra remporte le 1er Trophée de l’auto-entrepreneur. Il nous explique tout ce que ce prix a pu lui apporter. >>

{seblod template=[cadres]}{estatp}itw-mickael-pedra-p1{p1{/estatp}{estatg}PAE-PAP1{/estatg}{/seblod}