Auto-Entrepreneur : 3 astuces pour fixer vos prix !

Choisir ses prix est loin d’être facile. Il n’existe pas de formule toute faite. De nombreux facteurs entrent en jeu : votre activité, votre expertise, vos ambitions, vos clients… 

Si chaque cas est unique, il y a cependant de bonnes pratiques, très simples à mettre en place, pour définir votre tarif.

Dans cet article, nous donnerons les 3 conseils-clés pour choisir vos prix. 

1- Comprenez le contexte dans lequel vous vendez

Le prix d’un produit est toujours comparé à un autre (essentiellement ceux de vos concurrents). Pour éviter de fixer des prix délirants, un bon point de départ est de sonder leurs prix. Attention : vos concurrents peuvent être de toute sorte : un hypermarché, un vendeur au détail, un autre Auto-Entrepreneur qui vend sur internet… ne négligez aucun d’entre eux, car s’ils sont présents, c’est qu’ils ont leur place auprès de votre clientèle.

Voici 4 pistes pour sonder vos concurrents : 

  • Étudier le terrain ! Dirigez-vous naturellement vers les lieux où vous pensez trouver de tels services.
  • Regardez sur les grands sites d’annonces (Needhelp, Fiver, Malt), les groupes Facebook ou Linkedin spécialisés, et les sites personnels de vos concurrents.
  • Faites-vous passer pour un client pour récolter un maximum d’infos ! (ce qu’on appelle le mystery shopping).
  • Demandez-vous alors lesquels d’entre eux sont les plus susceptibles d’atteindre votre clientèle. Éliminez alors les autres.

En somme : faites exactement ce que ferait un client s’il cherchait un service comme le vôtre.

2 – Quels sont vos coûts ? 

Au-delà de votre concurrence, vos prix doivent pouvoir couvrir vos charges. Pas seulement les coûts de production, mais tout ce qui gravite autour de votre activité, que cela soit en lien direct avec le produit ou non. Et bien-sûr, en tant qu’Auto-Entrepreneur, cette activité doit vous rapporter des bénéfices.

Voici une liste de coûts à inclure : 

  • Les frais liés à votre activité (matières première, machines, outils de support, publicité).
  • Les charges diverses : internet, électricité, loyer.
  • Les cotisations et autres impôts.
  • Les assurances et frais bancaires.

3 – Quelle valeur votre client accorde à votre produit ?

Enfin, votre prix a aussi une dimension émotionnelle. Il s’agit de la valeur que votre client accorde à votre produit. C’est généralement ce qui est le plus difficile pour déterminer son prix, surtout si votre produit est nouveau.

La valeur perçue est le produit de 2 éléments.

  1. Les bénéfices pratiques que votre client tire du produit : 
  • Un gain financier
  • Une réduction de ses coûts
  • Un gain de temps 
  1. La probabilité de succès que considère votre client. Cette probabilité est influencée par :
  • Votre expertise (vos diplômes ou certifications)
  • La perception du client de vos compétences
  • La qualité constatée par vos clients

Choisir votre prix ne se limite pas à lister vos charges et ajouter une marge par dessus. Il faut bien sûr prendre en compte vos frais, connaître les tarifs de vos concurrents, et comprendre enfin la valeur que perçoit votre client.