Auto-Entrepreneur : les 5 changements majeurs de l’année 2020

Le statut d’Auto-Entrepreneur a connu quelques évolutions cette année. Cet article fait un retour sur les changements les plus importants. 

  1. L’allocation chômage

Depuis le 1er Novembre, l’allocation chômage des indépendants est née. Elle est de 800 € par mois pour une durée de 6 mois. Différentes conditions sont nécessaires pour l’obtenir : 

  • Avoir son Auto-Entreprise en liquidation ;
  • Avoir eu un revenu annuel de supérieur 10 000 € pendant 2 ans.

Pour en savoir plus : Une nouvelle allocation chômage pour les Auto-Entrepreneurs

  1. La Réforme de l’ACRE

À partir du 1er janvier 2020, l’ACRE (une exonération de cotisations sociales les premières années d’activité) va de nouveau changer pour les Auto-Entrepreneurs.

Retour des conditions d’éligibilité 

Pendant l’année 2019, l’ACRE était ouverte à tous. À partir de 2020, il faudra de nouveau remplir une de ces conditions d’obtention : 

  • Avoir entre 18 et 25 ans ;
  • Être demandeur d’emploi non indemnisé, et inscrit depuis plus de 6 mois ces 18 derniers mois ;
  • Créer une entreprise implantée au sein d’une Zone Urbaine Sensible (ZUS) ;
  • Être reconnu(e) handicapé(e).

Parallèlement, vous ne devrez pas bénéficier d’une de ces aides :

  • L’Allocation de Solidarité Spécifique (ASS) ;
  • Le Revenu de Solidarité Active (RSA) ;
  • L’allocation d’Aide au Retour à l’Emploi (ARE) ;
  • L’Allocation de Sécurisation Professionnelle (ASP).

Réduction des pourcentages d’exonération

Avec cette nouvelle formule de l’ACRE, les exonérations des cotisations sociales vont baisser. Cette baisse sera différente si votre entreprise a été créée en 2019 ou en 2020.

Si vous êtes déjà bénéficiaire de l’ACRE, vos taux vont être revus à la baisse à partir de 2020 : 


Période 1Période 2Période 3
Achat / vente de marchandises3,2 %9,6 % 11, 6%
Prestation de services / activités libérales5,5 %16,5 %19,8 %

Et si vous prévoyez de créer une Auto-Entreprise en 2020, l’ACRE ne durera plus que 1 an :


Période 1
Achat / Vente de marchandises6,4 %
Prestation de services / activité libérales 11 %
  1. Les Congés maternité

Les congés maternité des Auto-Entrepreneures ont été alignés sur les congés maternité des salariées : ils sont ainsi passés de 74 jours à 112 jours.

Pour en savoir plus : Congé maternité Auto-Entrepreneure : nouvelle durée officielle

  1. L’exonération de la Cotisation Foncière des Entreprises (CFE) 

Depuis le 1er janvier 2019, les Auto-Entrepreneurs peuvent être exonérés de CFE si leur chiffre d’affaires est inférieur à 5 000 €. 

  1. La Loi PACTE

La loi PACTE est entrée en vigueur en septembre 2019. Pour les Auto-Entrepreneurs, cela entraîne 3 changements importants : 

  • Le SPI (Stage de Préparation à l’Installation) est devenu facultatif.
  • Il n’est plus obligatoire d’avoir un compte bancaire si votre chiffre d’affaires annuel est inférieur à 5 000 €.
  • Un guichet unique sera mis en place en 2021 pour centraliser toutes les démarches et éviter aux Auto-Entrepreneurs de devoir s’adresser à plusieurs institutions.    

Pour en savoir plus : La Loi PACTE et ses conséquences en Auto-Entrepreneurs

Vous souhaitez devenir Auto-Entrepreneur pour 2020 ? N’hésitez pas à vous lancer !

Pour être certain de commencer avec les meilleures armes, nous vous conseillons de faire appel à un conseiller du site Auto-Entrepreneur.fr : il vous accompagnera jusqu’à l’obtention de votre N° SIRET et vous informera sur tout ce qu’il faut savoir pour démarrer.