Quelles solutions pour se faire aider en cas de suractivité ?


Viadeo

solutions-pour-se-faire Vous êtes nombreux à sous-traiter. Pour un nombre d'heures ouvrées qui, selon une étude de l'UAE, équivaut à 15 000 emplois à temps plein ! Comment faire au mieux de vos intérêts et de votre situation?

 

Sommaire
Page 1 : Recruter un collaborateur ?
Page 2 : Sous-traiter auprès d'autres auto-entrepreneurs ?
 

Page 3 : Travailler en réseau d'auto-entrepreneurs ?
Page 4 : Recruter un stagiaire ?

 

Recruter un collaborateur : un pari périlleux.

 

En tant qu'auto-entrepreneur, vous en avez parfaitement le droit au même titre que n'importe quelle entreprise. Mais en avez-vous les moyens ? Avec les plafonds de CA, il est économiquement inenvisageable de recruter un collaborateur sur une longue période. Vous devrez en effet vous acquitter de charges patronales et de charges sociales qui vont grever d'autant vos revenus et dont aucune ne pourra être déduite fiscalement.


Le choix reste toutefois envisageable si vous avez des perspectives certaines de développement qui vous font déjà envisager une sortie du régime à moyen terme pour évoluer vers un nouveau statut d'entreprise, type SARL, EURL, ou SASU.


En ce cas, si votre besoin est encore ponctuel, optez dans un premier temps pour le Titre Emploi Service Entreprise qui vous simplifie la gestion à l'embauche : déclaration, contrat, paie, certificat...

 

Sous-traiter auprès d'autres auto-entrepreneurs ? >>


 

Viadeo