Contracter un prêt personnel

6 astuces pour contracter un prêt personnel quand on est Auto-Entrepreneur

Soyons clairs : réussir à contracter un prêt personnel quand on est Auto-Entrepreneur, c’est un peu plus compliqué que pour un salarié en CDI, même à revenus équivalents !

Ce n’est pas si simple, certes, mais pas impossible non plus ! Et avec les conseils qui suivent, vous allez pouvoir mettre toutes les chances de votre côté pour mettre sur pied un dossier complet.

Prouvez que votre Auto-Entreprise est stable 

Même si le nombre d’Auto-Entrepreneurs augmente de plus en plus en France (et que le statut doit permettre de multiplier leurs revenus avec le doublement des plafonds en 2018), les banques ne sont pas sereines à l’idée de leur faire crédit, notamment à cause de leurs revenus jugés incertains.

Vous devez donc rassurer votre banquier et démontrer la stabilité et l’immuabilité de votre activité d’Auto-Entrepreneur. Pour cela, trois conseils :

  • Être Auto-Entrepreneur depuis 3 ans

En effet, les banquiers sont souvent frileux à l’idée de faire crédit à de nouveaux Auto-Entrepreneurs, et ils insisteront sur le fait que « peu d’Auto-Entrepreneurs dépassent 3 ans d’existence et que c’est pour cette raison qu’il est difficile de leur accorder un crédit sur plusieurs années d’emprunt ». En gros pour contracter un prêt, plus votre activité est ancienne, mieux c’est !

  • Montrer que vous avez des revenus constants

 En dehors du stade de démarrage de votre Auto-Entreprise, il faut pouvoir prouver que votre activité vous permet de vous verser un salaire mensuel. Le plus : montrer que ces revenus émanent d’une clientèle fidèle et constante. En revanche, si votre activité est plutôt saisonnière, attention, il faudra trouver deux fois plus d’arguments pour convaincre votre banquier.

  • Mettre l’accent sur sa stratégie et son bilan financier positif

N’hésitez pas à entrer dans les détails : présentez votre marché, vos concurrents, vos perspectives de croissance… Et n’oubliez pas : bien que les Auto-Entrepreneurs raisonnent en terme de Chiffre d’Affaires, les banquiers, eux, se focaliseront sur la marge nette, autrement dit ce qu’il vous reste une fois que vous avez soustrait toutes vos dépenses. Pensez d’ailleurs qu’ils inspecteront aussi bien vos deux derniers avis d’imposition que vos trois derniers relevés de compte en banque !

Insistez sur la stabilité de votre situation personnelle

Maintenant que votre banquier est rassuré sur la santé économique de votre Auto-Entreprise, il lui reste une crainte : une éventuelle faillite imprévisible de votre entreprise. A ce stade, la clé est d’ajouter à vos arguments des garanties personnelles.

Pour gagner la confiance de votre banquier, plusieurs solutions sont possibles (et plus vous en réunissez, mieux ce sera) :

  • Adhérer à une assurance emprunteur

Celle-ci a pour but de protéger l’emprunteur qui serait dans l’incapacité de travailler en cas d’hospitalisation ou de tout autre accident. Elle est essentielle pour avoir un prêt. Mieux encore, si vous avez aussi adhéré à un contrat de prévoyance (comme ceux de Simplis par exemple), vous démontrez d’autant plus que vous êtes correctement protégé en cas d’interruption de votre travail suite à un accident ou une maladie.

  • Contracter le prêt à deux, avec quelqu’un en CDI

Contracter un prêt à deux, avec une personne en CDI (même avec un salaire peu élevé) peut aider à rassurer votre banquier quant à votre statut.

  • Mettre en gage un bien propre ou hypothéquer

Une solution convaincante si vous êtes propriétaire d’un bien immobilier : vous avez la possibilité de mettre une hypothèque dessus (ainsi, la banque pourra le vendre si vous ne remboursez pas votre prêt). Quant aux biens non immobilier comme les voitures, bijoux,… vous pouvez les mettre en gage (le “nantissement”). Cela apportera le même type de garantie à votre banquier.

L’obtention d’un prêt personnel est loin d’être évidente en Auto-Entrepreneur. Afin de gagner la confiance de votre banquier, vous allez devoir prouver la constance de vos revenus et donner le maximum de garanties personnelles !

Il est bien souvent difficile de pouvoir réunir toutes les conditions mentionnées ici. Sachez néanmoins que si vous arrivez à en présenter une partie, votre demande aura plus de poids ! Bon courage