Vous êtes demandeur d’emploi

 Principe de calcul de vos allocations appliqué par Pôle emploi

Chaque mois, les revenus tirés de votre activité d’auto-entrepreneur sont traduits en nombre de jours « indemnisables » par Pôle emploi. Ces jours pour lesquels vous avez touché un revenu tiré de votre propre activité sont déduits de votre allocation mensuelle.

Exemple :
Vous avez moins de 50 ans* et vous êtes inscrit à Pôle emploi.

Votre chiffre d’affaires après abattement forfaitaire pour frais professionnels : 1000 € par mois. Votre salaire journalier de référence : 60 €.
Nombre de jours non indemnisables dans le mois :

callepin-chomage-100-2
Calculez votre chiffre d’affaires tel qu’il est pris en compte par Pôle emploi :

Il vous faut y appliquer un abattement forfaitaire pour frais professionnel :
• 71 % du CA pour les activités d’achats/ revente, et les activités de restauration et de fourniture de logement,
• 50 % du CA pour les autres activités relevant des bénéfices industriels et commerciaux (BIC),
• 34 % du CA pour les professionnels libéraux imposés dans la catégorie des bénéfices non commerciaux (BNC).

À noter : votre allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE) est calculée en jour.

Par exemple, vous touchez 25 € par jour au titre de l’ARE. Si vous êtes inscrit :
• du 1er au 28 février, vous touchez : 28 x 25 € = 700 € d’allocation mensuelle,
• du 1er au 31 avril, vous touchez : 31 x 25 € = 775 € d’allocation mensuelle.

Pôle emploi déduira donc 16 jours d’indemnisation de votre allocation mensuelle.

Comment connaître le montant de votre salaire journalier de référence ?

.
Il s’agit de votre salaire brut moyen perçu au cours des 13 derniers mois. Pôle emploi y applique un taux variable (selon votre âge et le niveau de vos revenus salariés. Trouvez ces taux dans les documents téléchargeables sur le site de Pôle emploi >> ). Il est ensuite divisé pour vous donner un salaire par jour. C’est votre salaire journalier de référence.