17 idées de business originales

Quelles sont les activités possibles en auto-entrepreneur ? Comment sont-elles classées ? Quels sont les plafonds de chiffre d’affaires imposés ? Découvrez dans ce tableau de synthèse tout ce qu’il faut savoir avant de vous lancer.

3 types d’activités*, des centaines de métiers

1. Activités de vente de marchandises, objets, fournitures et denrées à emporter ou à consommer sur place ou les prestations d’hébergement.

Exemple :• vous souhaitez vendre des kits de loisirs créatifs pour faire ses propres bijoux• vendre des pâtisseries orientales via Internet• avoir une activité de chambre d’hôtes

2. Prestations de services

Exemple :Vous voulez offrir des prestations de promeneur de chiens, jardinage, dépannage informatique…

3. Autres prestations de service, imposables dans la catégorie des bénéfices non commerciaux (BNC). Il s’agit de prestations délivrées par des professionnels libéraux qui relèvent de la Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d’Assurance Vieillesse (CIPAV).

Accessibles aux auto-entrepreneurs depuis le 19/02/2009.

Exemples d’autres prestations de service  :Traducteur, conseil en management, entraîneur d’échec, esthéticienne…

Le champ des activités est très large, consultez la liste complète des activités qui relèvent  de la CIPAV >>

Pour éviter toute confusion :Sur Internet et dans les documents traitant de l’auto-entrepreneur, ces « autres prestations de service » sont aussi appelées « prestations intellectuelles » ou « prestations de services des professionnels libéraux ».

Pour les activités associant vente et prestation de services

L’auto-entrepreneur peut cumuler une activité de prestations de services ET une activité de vente de marchandise au sein d’une seule auto-entreprise. Seule condition : le chiffre d’affaires global annuel ne doit pas dépasser 80 300 € et la part de chiffre d’affaires correspondant à ses prestations de services 32 100 €.