« Je n’aurais pas osé redevenir indépendante sans les taux de cotisations proposés par l’auto-entrepreneur ! »

 


 

> PAE : Que tirez-vous de cette nouvelle manière de travailler ?


N.M. :
Ce qui me plait, c'est d'être mon propre patron, même si cela demande une certaine discipline. Je me rends compte que, finalement, je suis plus disciplinée qu'avant ! Je sais tous mes efforts vont porter leurs fruits. Je travaille mieux et je prends encore plus de plaisir à traduire. En plus, je travaille à la maison, ce qui me donne une certaine souplesse et me permet de m'organiser autour de l'emploi du temps de mon petit garçon. Je travaille un peu tout le temps, mais je n'ai plus besoin de le faire garder !


> PAE : Ça fait 6 mois que vous être auto-entrepreneur. Quel bilan faites-vous aujourd'hui et comment envisagez-vous la suite ?


N.M. : Je suis plutôt optimiste parce que je développe des contacts potentiels. Même au mois d'août, j'ai réussi à facturer un minimum pour vivre. Je pense atteindre les
32 000 € d'ici le mois de juin. Je serai donc obligée de changer de régime, mais c’est plutôt positif. Je gagne plus d'argent qu'avant. J'ai plus de souplesse et plus de temps avec ma famille. Peut-être qu'un jour, je ferai autre chose. Mais j'ai un esprit indépendant et cette nouvelle vie me plait. J'ai des projets de partenariats mais je veux garder rester indépendante. Je souhaite développer une gamme de services «haut de gamme» et constituer une clientèle solide pour transformer mon auto-entreprise en EURL.

 

{seblod template=[onglets]} {Onglet-O-titre}Le conseil de Nikki :{/Onglet-O-titre} {Onglet-O-texte}Avant de créer votre activité, renseignez-vous bien sur les différents statuts ou régimes, les calculs d'imposition et de cotisations pour ne pas avoir de mauvaises surprises ! Moi, j’ai très peu de charges pour exercer. Mais avec des coûts importants, l’auto-entrepreneur n’est peut-être pas le bon choix ! Enfin, n'hésitez pas à aller faire un tour dans les salons spécialisés. Ça donne des idées et c'est une bonne bouffée d'oxygène !{/Onglet-O-texte} {/seblod}

 

Et aussi :
Samira Wahbi : « Dès la 1ère semaine, mon site web m’apportait 3 nouveaux
clients. »


{seblod template=[cadres]}{estatp}itw-nikki-meyer-p2{/estatp}{estatg}PAE-PAP1{/estatg}{/seblod}