5 réponses du tac-au-tac aux objections de vos prospects.


Viadeo


Sommaire
1. La petite mort.
2. La question en retour.
3. La vente du regret.
  4. Le prix de la réflexion.
5. La question Colombo.



Objection #5 : Non, je regrette mais je ne souhaite pas faire affaire avec vous »

Réponse « La question Colombo » selon Michaël Aguilar :

L'objection la plus radicale, c'est le refus. Vous n'avez plus qu'à manifester votre déception, ranger vos affaires et partir. Cependant, souvenez-vous de l'inspecteur Colombo. Il aime poser une dernière question, souvent décisive au suspect avant de quitter la scène. Faites comme lui.
« Monsieur le Client, pourriez-vous me rendre un dernier service ? J'aime progresser et je suis exigeant avec moi-même. J'aimerais savoir ce qui dans ma présentation vous a déplu. Une réponse franche me ferait avancer ».

Vous obtiendrez peut-être des informations précieuses très utiles pour la suite et parfois ce moment de vérité peut même vous permettre de « ressusciter » la vente..

 

photo-couv-AR-commercial2 Retrouvez les 100 techniques incontournables pour vendre plus, plus vite, plus cher dans le livre « Les accélérateurs de vente » par Michaël Aguilar et Philippe Lafaix aux Éditions Dunod.


Et aussi :
> Traiter les objections avec efficacité

> Prospection téléphonique : comment convaincre votre interlocuteur ?

> Les questions et attitudes payantes en entretien commercial

 



Viadeo