AdvertisementAdvertisement

Conseils pour se faire connaître

Une fois que vous vous êtes lancé comme auto-entrepreneur, l’enjeu clé pour votre activité est d’améliorer sa visibilité. Découvrez 9 moyens d’y parvenir, testés avec succès par d’autres auto-entrepreneurs.

3 infos-clés à connaître avant de s’associer

S’associer peut présenter des avantages importants et c’est une bonne chose de l’envisager. Reste à déterminer clairement les objectifs et la nature de l’association pour rester dans le cadre juridique du régime.

Les principaux bénéfices d’une association peuvent être de 3 sortes :

Répondre à des appels d’offres à plusieurs. 
Mutualiser les charges de fonctionnement : locaux, matériels, véhicules, fournitures, etc.
Répartir vos contrats pour respecter les seuils de CA

Dans ces 3 cas, quels sont les opportunités et les risques de s’associer ?

Répondre à des appels d’offres à plusieurs.

Vous avez des contacts commerciaux très prometteurs, mais la demande du client dépasse votre propre compétence. Par exemple il souhaite réaliser un site web et vous ne vous occupez que de graphisme. L’intervention d’un développeur est donc indispensable.

L’info-clé à savoir :Si vous vous présentez tous les deux en tant qu’associés auto-entrepreneurs, sachez que dans les faits, vous pouvez légalement être requalifiés en associés d’une même société, même si vous n’avez pas créé de structure commune.
Les risques encourus : Redressement fiscal.
Le Trésor Public peut effectivement requalifier votre association en société et redresser chacun d’entre vous pour avoir bénéficié des allégements de charges liés au régime auto-entrepreneur. Solidarité sur les dettes.
La prestation ne convient pas à votre client commun qui veut être remboursé. Ou encore votre « associé » a contracté des dettes envers ses propres fournisseurs. Attention ! Là encore, les plaignants peuvent se retourner contre vous-même si vous n’êtes pas directement concerné par ces préjudices.

 
Répartir vos contrats pour respecter les seuils de CA
Évidemment, c’est tentant ! Imaginez : vous travaillez en couple, vos activités de consulting sont proches et avez chacun votre statut d’auto-entrepreneur. Mais, vous vous doutez bien qu’en intervenant sur les mêmes clients, vous vous exposez aux mêmes risques et sanctions que précédemment puisque vous vous mettez en situation de doubler le CA autorisé en AE sur une seule activité, tout en profitant des avantages en matière de charges et de fiscalité.

Alors quoi faire ?

La solution la plus simple est de travailler en réseau informel et d’être transparent avec vos clients. Si vous travaillez à deux, il y aura deux prestations différentes avec pour chacune sa commande et sa facture. Avantage : c’est simple pour vous. Inconvénient : Pour votre client c’est moins rassurant et moins pratique.