Bien référencer votre site Internet - Utiliser internet pour se faire connaître

  • Bien référencer votre site Internet

Faites remonter votre site en première position sur Google avec le référencement naturel

« Et vous, votre site Internet est bien référencé ? » .Cette question piège à l’heure du numérique, on vous l’a posée, vous l’avez aussi lancée lors d’événements de networking ou pendant des salons.

Bien souvent, on y répond en étant flou et en assurant que oui, tout se passe bien pour nous. En fait, la plupart du temps, les entrepreneurs que nous rencontrons pourraient être plus précis et surtout, en comprenant mieux ce qui se cache derrière ce mot « référencement », pourraient encore plus développer leur entreprise.

Aujourd’hui, je vous propose de dérouler les quelques points qui vous permettront d’améliorer le référencement de votre site Internet et de vous appuyer sur des faits pour répondre aux gens qui voudront en savoir plus sur votre référencement.

Avoir le bon esprit pour améliorer son référencement

Dans la communication sur Internet, tout commence par des notes sur un cahier de brouillon, des idées formalisées sur un tableau blanc ou un document de synthèse qui formalise ce que vous voulez faire, avec qui, comment, quand et où. Pour le référencement, c’est pareil !

Qu’est-ce que veut dire « être bien référencé sur Google » ? Cela signifie que lorsqu’un internaute tape une requête sur Google, c’est une de vos pages qui apparaîtra dans les premiers résultats affichés par le moteur de recherche.

Idéalement, donc, on devrait dire « mon site Internet est bien référencé sur telle et telle expressions que tapent les internautes ». Ces expressions sont appelées abusivement « mots clés » puisqu’elles peuvent contenir plusieurs mots.

Par exemple, un mot clé sur lequel je veux que le site Internet de Neocamino soit bien référencé est « trouver des clients par Internet » alors que La Cordée qui propose des postes pour travailleur indépendant voudra plus probablement apparaître dans les premiers résultats lorsque l’on tapera « espace de coworking à Lyon ».

Vous l’avez compris, le premier travail est donc de déterminer quels sont les mots clés tapés par les internautes que vous voulez attirer sur votre site Internet.

Je ne suis pas Coca-Cola, vous n’êtes pas Coca-Cola et avec tout le respect que nous nous devons, peu d’internautes tapent le nom de nos sociétés respectives. Apparaître dans les premiers résultats de Google lorsqu’on tape votre nom est automatique, vous devez aller au-delà de cette première étape et faire en sorte que les pages de votre site soient dans les premiers résultats lorsque les internautes expriment sur Google une envie, une question, une problématique ou un désir auxquels vous êtes capable de répondre.

Votre première mission aujourd’hui : faire une liste de toutes les expressions clés qui expriment les besoins ou les envies qu’ont les internautes qui achètent vos produits ou services.

Vous devez ensuite vérifier que ces mots clés sont régulièrement recherchés par les internautes. Qui veut en effet apparaître dans les premiers résultats lorsqu’on tape un mot clé … que personne ne tape ?

Pour connaître les mots clés recherchés par les internautes

Pour cela, je vous suggère deux techniques accessibles à tous gratuitement :

– Commencer à taper le mot clé dans Google : si vous voyez automatiquement ressortir l’expression à laquelle vous pensez, c’est probablement que d’autres internautes la tapent déjà régulièrement

google-recherche

– Déterminer le volume de recherche mensuel sur Google Adwords : l’outil qui permet de faire de la publicité sur Google peut être utilisé de façon détournée pour connaître combien de fois, chaque mois, une expression est recherchée dans une zone géographique et dans une langue précises… et vous suggérer d’autres idées de mots clés à utiliser.

Rendez-vous sur Google Adwords pour suivre ces étapes :

google-adword

Se faire comprendre et voir par Google

Si vous avez compris qu’il faut rédiger des contenus qui répondent aux questions et aux envies des internautes que vous voulez attirer, vous êtes déjà au dessus de la mêlée : bravo !

La seconde idée importante de cet article est que, aujourd’hui, il n’y a aucune raison que votre page de site Internet ou votre article de blog ne soient affichés par les moteurs de recherche s’ils ne comprennent pas que le contenu de cette page/cet article répond précisément à une problématique, une envie, un besoin exprimés par les internautes.

Pour chaque mot clé que vous avez déterminé comme étant intéressant, vous devez posséder une page spécifique (c’est-à-dire une page de votre site, un article de blog, une page avec un formulaire de conversion ou quoi que ce soit finalement avec une URL spécifique).

Pour que Google comprenne que cette page parle de telle problématique ou telle envie, vous devez placer opportunément le mot clé dans le contenu et en particulier :

Dans l’URL : l’adresse de la page doit être de la forme http://www.votresite.fr/votre-mot-clé-ici plutôt que http://www.votresite.fr/id=42 
Dans le grand titre de la page : on l’appelle titre H1 souvent dans les outils de création de site
2 ou 3 fois dans le texte : vous pouvez utiliser des variantes de votre mot clé, il s’agit de penser d’abord à votre lecteur et d’aider l’internaute
Dans les balises des contenus intégrés : les descriptions et les balises alternatives des images, vidéos…
Dans les balises meta : elles décrivent le contenu de votre page, sont utilisées par les moteurs de recherche pour afficher le texte du lien et la description de leurs résultats et permettent de donner envie aux internautes de cliquer sur votre page

Vous voilà avec un contenu :

Qui répond à des questions que se posent les internautes que vous voulez attirer 
Dont les moteurs de recherche peuvent déterminer quelle est la teneur

La dernière étape est de montrer que les internautes vous plébiscitent et que les moteurs de recherche peuvent vous faire confiance.

Chez Neocamino, nous pensons que les indicateurs importants sont alors :

Quels sont les sites Internet qui pointent vers le vôtre en le recommandant  ?
Comment êtes-vous intégré dans les communautés sur les réseaux sociaux qui gravitent autour de vous ?

Les liens depuis des contenus présents sur d’autres sites Internet qui pointent vers votre site peuvent générer du trafic et surtout ils indiquent aux moteurs de recherche que ces espaces en ligne vous recommandent en envoyant leurs visiteurs vers chez vous.

Quand vous jugez qu’un partenaire, qu’un fournisseur ou qu’un client vibre au même diapason que vous, cherchez à faire pointer des liens entre vos sites Internet respectifs. Si ces liens sont utiles aux internautes, c’est-à-dire qu’ils se trouvent dans un contexte où on aura naturellement envie de cliquer dessus, parce que ça coule de source, alors les moteurs de recherche donneront plus de poids à votre site et placeront plus facilement vos pages parmi les 10 élues de la 1ère page de résultats.

De la même façon, si des communautés d’internautes partagent vos contenus régulièrement et indiquent à leurs contacts qu’ils ont trouvé des réponses sur votre site Internet, les moteurs de recherche vont plus s’intéresser à vous : leur objectif est de trouver la page qui répond le mieux à la question d’un internaute.

Soyez présent sur les réseaux sociaux qui sont pertinents pour vous (ça peut n’être qu’un unique réseau social) et montrez-vous actif et vertueux en donnant la matière à vos contacts pour qu’ils vous recommandent.

Être discipliné et devenir remarquable

Voilà, vous avez compris : derrière le “référencement” se cache finalement une mécanique tout à fait accessible aux entrepreneurs. Le plus important est d’être organisé et discipliné.

Pour que votre site Internet soit bien référencé, pensez que vous vous êtes inscrit à une salle de sport et que vous allez y passer un moment chaque semaine. C’est à ce prix que vous pourrez dire : “les pages de mon site Internet sont affichés dans les 1ers résultats par Google quand un internaute, que je veux faire venir sur mon site, lui pose une question”.

Mon conseil, pour être assidu à cette routine, est de construire votre calendrier de votre communication sur Internet. Sur votre agenda, votre calendrier Outlook ou Google, derrière votre écran d’ordinateur sur une feuille blanche, écrivez ce que vous allez faire, quand et où.

Par exemple, pour un auto-entrepreneur, vous pourriez obtenir :

• Chaque jour, de 9:00 à 9:15 :

 –Publier deux articles de votre blog sur un réseau social où vous êtes actif
 –Aimer deux publications de vos contacts
 –Commenter une publication d’un membre du réseau que vous ne connaissez pas encore
 –Relayer un article d’un partenaire sur un réseau social où vous êtes actif en le citant
 –Demander par email à un de vos contacts de relayer un article de votre blog sur un réseau social qu’il utilise

• Chaque semaine, le vendredi de 15:30 à 17:00 :

 –Ecrire un article de blog qui répond à une question des gens que vous voulez attirer sur votre site, optimisé sur un mot clé intéressant 
 –Commenter 5 articles de blogs que vous suivez sur votre expertise

• Chaque mois, le premier mercredi de 14:00 à 16:00 :

 –Proposer à un partenaire, un fournisseur, un client de publier sur son blog un article que vous écrivez, qui répond à une question que se pose les internautes que vous voulez attirer sur votre site Internet, en indiquant un lien vers votre site Internet

Une étude montre qu’il faut réaliser pendant 21 jours une tâche répétitive pour qu’elle soit intégrée à notre quotidien et qu’on la fasse naturellement.

Voici votre défi pour aujourd’hui : vous obligez pendant les 21 prochains jours à réaliser quelques petites actions que vous aurez écrites formellement auparavant pour améliorer votre référencement et faire remonter votre site Internet dans les premiers résultats de Google. Bon vent et tenez-moi au courant des résultats !