Les mots et tournures qui font vendre.


Viadeo

lesmotsettournures_01 Nous parlons souvent sans réfléchir et sans être conscient de l'effet de nos propos sur le client que nous voulons convaincre. Il y a pourtant un art de plaire qui tient à des formulations bien choisies tout en évitant des tics verbaux contre-productifs. Détections des écueils et bonnes pratiques.

Sommaire
1. Les mots noirs, le négatif
2. Les expressions « barbelées »
  3. Les questions qui plombent
4. Les phrases stabilo et les phrases carpettes


Les mots noirs, le négatif.

Ce sont tout les mots tels que : problèmes, soucis, risques, déranger, etc. que l'on est tenté d'utiliser dans des expressions toutes faites, à la forme négative, comme « Ne vous faites pas de soucis » ou « C'est un investissement sans risque » etc. Ce qu'il faut bien comprendre, c'est qu'une partie de notre cerveau, la plus intuitive ne connaît pas la négation. Si je vous dis : Surtout ne pensez pas à un chameau bleu, vous allez d'abord voir le bizarre animal et après mentalement faire une croix dessus. Souvent on croit rassurer son client alors qu'on le gêne plutôt qu'autre chose. Quelques exemples à dire et ne pas dire.

Ne dites pas : Mais dites :
Vous ne prenez aucun risque Vous pouvez y aller tranquille
Vous ne serez pas déçu Vous allez avoir une bonne surprise
Vous ne perdrez pas d'argent C'est un investissement rentable



Découvrez les expressions « barbelées » et la distance

qu'elles établissent entre vous et vos clients. >>


Viadeo