Négociation : 10 trucs pour lire dans les pensées de votre prospect.


Viadeo

 

Sommaire
1. Avec le corps.                                  
2. Autour du visage.
 

3. Avec les mains.


Avec les mains.

Nos mains sont ce que nous contrôlons le moins lors d'une discussion. Et pourtant leur langage est extrêmement développé et nuancé. Voici quelques gestes qui vont vous renseigner sur les intentions réelles de votre prospect et vous dire s'il joue franc-jeu ou pas.

 

7. Les mains croisées, pouces relevés.
On commence là avec un signe très positif. La négociation est en bonne voie. Laissez poursuivre, sauf si le discours apporte un démenti, évidemment (la synergologie, ou étude des gestes, donne des tendances mais ne constitue pas une science exacte).

 

8. Doigts croisés, les index en canon de fusil.
Aïe ! Si votre interlocuteur sort les flingues, ça va sentir la poudre ! Attention, l'entretien pourrait s'arrêter là... Soyez créatif pour trouver un argument de contournement ou changez carrément de sujet ! Celui-ci fâche trop.

 

9. Les mains se lavent.
A moins qu'il fasse froid ou que vous soyez tous les deux attablés devant un magnifique plat qui vient de vous être servi, c'est plutôt mauvais signe. Votre interlocuteur est mal à l'aise. Cela peut venir de ce que vous lui dites, mais tout aussi bien de lui, donc pas de panique, l'heure est à la détente : rassurez, confortez, développez ou récapitulez les aspects positifs de votre démarche.

 

10. Les mains paume contre paume.
Position de fin d'entretien. Les jeux sont faits. Votre interlocuteur souhaite vraiment mettre fin à l'entretien et cherche le moment ou le motif opportuns pour clore l'échange. C'est le moment de conclure en étant très synthétique sur les points de convergence que vous avez pu déceler et convenir des prochaines étapes

 

 

Et aussi :
> Les question et attitudes payantes en entretien commercial.
> 5 règles d'or pour réussir un entretien commercial.

> 2 outils pour réussir ses arguments de vente.

 


Viadeo