Les 10 points clés pour réussir sa campagne e-mail


Viadeo

{seblod template=[cadres]}
{Sommaire-texte}Définissez précisément votre cible
Rédigez un contenu adapté
Adaptez le format de  votre e-mail

 


 

> L’essentiel 8 : adaptez le format de  votre e-mail

Les emails HTML permettent plus de «fantaisies» que les versions texte. Toutefois, certains peuvent rencontrer quelques problèmes avec la réception d’emails au format HTML. En effet, d’après une étude de MarketingSherpa réalisée en 2010, (Email Marketing Benchmark) seulement 33% des utilisateurs de messagerie disent voir les images par défaut. Pour palier à cela,  2 tactiques :
-    Si votre message ne nécessite pas la présence d’image, privilégiez le format texte uniquement. Des demandes telles que des invitations ou des enquêtes par exemples ne sont pas perçues comme promotionnelles, vous pouvez donc vous passer d’image. La création sera « moins belle » mais votre taux de lecture sera boosté.


outil Si l’utilisation d’image vous est indispensable, utilisez des « balises de texte ALT ». Cette technique vous permet d’ajouter une description à la place de l’image lorsque celle-ci n’apparaît pas. Évitez les termes descriptifs « image », « logo », et privilégiez un apport d’information qui incitera l’internaute à télécharger l’image


> L’essentiel 9 : gérez vos contenus multimédia (images, vidéos)

Comme nous le disions plus haut, la plupart des fournisseurs de service e-mails bloquent les images.
Si votre création inclus des images, ne les mettez pas en pièce jointe du mail : hébergez-les sur un serveur, et faites-les appeler par le biais d’une url.


> L’essentiel 10 : évitez les filtres anti-spam

Les filtres anti-spam sont aujourd’hui le fléau de nos campagnes e-mails : ils scannent votre e-mail et lui attribuent une note. En fonction de son résultat, votre e-mail sera dirigé vers la boite de réception ou le dossier spam. Pour mettre toutes les chances de votre coté :
-    Évitez d’utilisez des mots tels que « gratuit », « crédit », « promotion »,  des points d’exclamation dans le corps de l’e-mail, dans votre objet ou encore dans le nommage des visuels. Ces mots déclencheront la plupart du temps des filtres anti-spam.
-    Limitez le nombre d’images, qui sont bien souvent bloquées par les messageries.
-    Utilisez une base de données de qualité : les fournisseurs de messagerie vous identifieront comme spammeur si vos taux de Hard Bounce (adresses non valables) ou Soft Bounce (adresse temporairement indisponibles) sont élevés. Pour éviter d’être dans ces listes noires des fournisseurs de service mail, vous devez supprimer ces contacts lors des envois suivants.


Article rédigé par Sabrina AOUIZERATE – Directrice associée de la société NEXTIA Agence de marketing, communication et web.

www.nextia.fr
NEXTIA

 

Et aussi :

- Référencez-vous gratuitement sur Google Adresses >>
- Plaquette, newsletter... comment créer ces outils de communication sans vous ruiner ? >>


Viadeo
{seblod template=[cadres]}{estatp}reussir-sa-campagne-e-mail-p3{/estatp}{estatg}PAE-PAP1{/estatg}{/seblod}