Devenir coursier vélo en Auto Entrepreneur : ce qu’il faut savoir avant de se lancer

C’est une activité qui se développe de plus en plus, notamment dans les plus grandes métropoles de France : coursier à vélo. À temps plein ou en complément d’activité, le métier de coursier en Auto Entrepreneur a l’avantage d’être entièrement adaptable. Attention cependant, disposer d’une bonne forme physique est une condition importante.

1. Quelles sont les missions du coursier Auto Entrepreneur ?

Un coursier réalise des courses de livraison, généralement de paniers repas, pour des particuliers qui ont généralement commandé via une plateforme de mise en relation entre restaurants et consommateurs.

Ce sont donc ces plateformes qui proposent directement aux coursiers des missions de livraison. Connecté à une ou plusieurs plateformes, le coursier exerce son activité sous le statut Auto Entrepreneur
Ainsi, son chiffre d’affaires sera déterminé par le nombre de missions de livraison accomplies.

Rappel du matériel nécessaire pour lancer son activité Auto Entrepreneur :

  • vélo
  • casque
  • smartphone
  • antivol (recommandé)
  • lumière vélo
  • outils de réparations de première nécessité

Ne pas oublier qu’il s’agit d’un métier exclusivement exercé à l’extérieur et ce, peu importe la météo.

2. Devenir Auto Entrepreneur coursier vélo

Contrairement aux autres métiers de livraison, le coursier à vélo n’aura pas besoin d’obtenir une autorisation particulière. Aucun diplôme ni permis n’est nécessaire à ce métier. Il suffit simplement de déclarer son activité Auto Entrepreneur auprès des administrations compétentes.

Le coursier en Auto Entrepreneur dépendra de la catégorie des prestations de services commerciales dont la Chambre du Commerce et de l’Industrie est en charge. Quant à son code APE (c’est-à-dire l’identification de son activité) sera “53.20-Z – Autres activités de poste et de courrier”.

De plus, ses cotisations sociales seront à hauteur de 22%. Cependant, la réforme de l’ACRE appliquée depuis le 1er janvier permet à tous les nouveaux créateurs d’Auto-Entreprises, sans condition d’âge ni de statut, de profiter de taux de cotisation réduits.

Taux de cotisation sociale pour un Auto Entrepreneur coursier :

1ère période

Jusqu’à la fin du 3e trimestre civil qui suit le début de l’activité

2ème période

Les 4 trimestres suivants

3ème période

Les 4 trimestres suivants

Sans option
fiscale

Avec option
fiscale

Sans option
fiscale

Avec option
fiscale

Sans option
fiscale

Avec option
fiscale

5,5%

7,2%

11%

12,7%

16,5%

18,2%

3. Coursier Auto Entrepreneur : comment rester en sécurité

Exercer l’activité de coursier à vélo, notamment dans les grandes villes, présente quotidiennement de nombreux risques. Il est donc nécessaire au coursier de s’assurer pour améliorer sa sécurité. Si la plupart des plateformes proposent des assurances à leurs Auto Entrepreneurs, ce n’est pas le cas de toutes. Il devient alors nécessaire pour un coursier de trouver une assurance complète et à petit prix, afin de le protéger des risques encourus sans pour autant trop entamer son budget.

  • une assurance RC Pro permettra au coursier d’être couvert en cas de dommages causés à un tiers (exemples : personne renversée, voiture éraflée, matériel abîmé, …),
  • une prévoyance en cas d’accident entraînant une incapacité à reprendre l’activité de coursier de manière temporaire ou permanente.

Planète Auto-Entrepreneur vous recommande les offres solides et les tarifs accessibles de Simplis, l’Assurance d’Entreprendre.