3 conseils pratiques pour choisir le compte bancaire de votre micro-entreprise


Viadeo

 

Pour une meilleure gestion

 

1

 
Certes, elle est contraignante cette nouvelle loi de financement de la sécurité sociale. « Le travailleur indépendant (...) est tenu de dédier un compte ouvert (...) à l'exercice de l'ensemble des transactions financières liées à son activité ». (Art L.133-6-8 du code de la Sécurité sociale).

 

Son objectif est clairement de lutter contre la fraude : tout auto-entrepreneur devant pouvoir justifier de toutes ses recettes.

 

D'un autre côté, elle vous donne une double opportunité :

 

En protégeant votre compte personnel vous évitez les flous comptables et les mauvaises surprises. Exemple : des dépenses professionnelles réglées avec votre carte de crédit personnelle ne seront pas déduites de votre CA et vous vous ferez une fausse image de votre rentabilité.
Vous avez une vision claire et détaillée de toutes vos transactions professionnelles, décaissements et encaissements. Cela simplifie grandement la tenue de votre livre de recettes, votre déclaration mensuelle ou trimestrielle de CA et bien sûr le temps passé pour vous justifier en cas de contrôle du fisc...

 

  • Introduction
  • Conseil #1
  • Conseil #2
  • Conseil #3
Page suivante

 

Viadeo