Les 4 étapes pour bénéficier d’une formation en Auto-Entrepreneur.

Viadeo

coworking auto entrepreneur     

Savez-vous qu’en Auto-Entrepreneur, une partie de vos cotisations sociale concerne la contribution forfaitaire à la formation, la CFP. En clair, vous vous acquittez régulièrement d’une potentielle prise en charge d’une formation. Alors comment faire ?

 

 

1. Vérifiez que vous remplissez toutes les conditions

 

Si vous souhaitez bénéficier d’une prise en charge de formation, vous devez vérifiez ces deux principaux points :

 

  • Vous êtes-vous acquitté de la contribution forfaitaire à la formation ainsi que toutes les autres charges sociales ?
  • Avez-vous déclaré une chiffre d’affaires non nul les 12 derniers mois qui précèdent votre demande ?

 

Si vous répondez oui à ces deux questions, vous pouvez demander auprès de l’URSAFF ou du RSI ou télécharger sur leur site l’attestation relative à la Contribution à la Formation Professionnelle.

Cette attestation prouve que vous remplissez les conditions suivantes et donne, à partir d’un calcul sur votre chiffre d’affaires, la base sur laquelle vous pourrez compter pour financer une formation.

 

2. Trouvez votre organisme de formation

 

Votre OPCA, Organisme Paritaire Collecteurs Agréé se charge de traiter et de valider les demande de formation. Les OPCA dépendent de la nature de votre activité en Auto-Entrepreneur. Ils sont au nombre de trois :

 

  • FIFPL : Fonds interprofessionnel de Formation des Professionnels Libéraux.
  • FAFCEA : Fond d’Assurance Formation des Chefs d’Entreprise exerçant une activité Artisanale.
  • AGEFICE : Association de Gestion du Financement de la Formation des Chefs d’Entreprises. Cet OPCA sera l’interlocuteur des Auto-Entrepreneurs en prestations de services commerciales.

 

3. Choisissez votre formation

 

Si vous n’êtes pas sur des compétences que vous souhaitez acquérir, vous pouvez vous renseigner pour réaliser un bilan de compétence. Dans certains cas, il peut faire partie de votre demande de formation.

Sachez aussi que depuis 2018, la base de donnée DATADOCK peut vous aider à y voir plus clair : non seulement les formations financées sont toutes répertoriées sur le territoire mais elles sont également notées. Les critères pour les notes sont variés : réussite des stagiaires dans la formation, évolution de ces derniers à la suite de la formation, qualité des formateurs, ...

 

4. Transmettez votre demande

 

Une fois que vous êtes prêt à livrer votre demande, il ne vous reste plus qu’à constituer votre dossier. Rassurez-vous, rien de plus simple : sur les sites de votre OPCA (AGEFICE, FAFCEA ou FIFPL), téléchargez le dossier de demande de prise en charge et remplissez-le. Le dossier fait rarement plus d’une page recto-verso. Sachez également qu’il vous faudra savoir le coût de la formation pour laquelle vous réalisez cette demande. Joignez votre attestation CFP ainsi que votre K-Bis le cas échéant et renvoyez le tout par courrier. Le tour est joué. Votre OPCA vous enverra un courrier de réponse dans les semaines qui suivent.