AdvertisementAdvertisement

Les 3 conseils-clés pour réussir votre Auto Entreprise

Lancer votre Auto Entreprise vous permettra de bénéficier de nombreux avantages : expérience, engagement, épanouissement et bien sûr, entrées d’argent.

Pour être sûr de mettre toutes les chances de votre côté, prenez un peu de recul : il existe des erreurs très courantes qu’il est facile d’éviter, à condition d’être bien informé. Planète Auto-Entrepreneur est là pour vous.

Conseil n°1 : faîtes-vous accompagner !

Par essence, l’Auto Entreprise est une entreprise aux démarches et à la gestion simplifiées. Malgré tout, elle n’en demeure pas moins une véritable entreprise. Si un Auto Entrepreneur est véritable chef d’entreprise, il lui faudra alors considérer ses nouvelles responsabilités avec attention !

Pour cela, notre premier conseil est de se faire accompagner dès le lancement. De nombreuses structures proposent ce type de services, qui sont en général très abordables et tout aussi profitables. Parmi les moins chers, le site Auto-Entrepreneur.fr vous met à disposition un conseiller par téléphone qui se charge de réaliser toute la démarche de création d’Auto Entreprise à vos côtés et vous informe sur l’ensemble des obligations administratives que vous aurez à remplir. Le service est reconnu comme fiable auprès de notre communauté, avec des conseillers très à l’écoute.

Conseil n°2 : Anticipez votre trésorerie

Grâce au mode forfaitaire de calcul des charges du statut Auto Entrepreneur, vous n’avez pas de frais provisionnels à avancer. Entre autre avantage, vous bénéficiez d’une comptabilité allégée et de déclarations de chiffre d’affaires simplifiées.

Du fait de son activité flexible, un Auto Entrepreneur doit pouvoir anticiper sa trésorerie, autrement dit se mettre à l’abri des retards de paiement et de leurs conséquences.

En effet, avant d’encaisser de l’argent, un Auto Entrepreneur doit généralement en dépenser. S’il cela concerne moins les catégories libérales et de prestations de services, les Auto Entrepreneur commerciaux comprendront parfaitement ce mécanisme.

Pour éviter les creux de trésorerie, voilà ce qu’il faut faire :

  • Envoyez vos factures dès que possible (les retards entraînent les retards) ;
  • Précisez sur la facture une mention de majoration en cas de retard de paiement ;
  • Privilégiez l’achat de matériel par le client ;
  • N’hésitez pas à relancer vos clients par email et téléphone.

Restez maître de votre Auto-Entreprise !

La simplicité du statut Auto Entrepreneur a parallèlement provoqué certaines dérives. Certains clients ou sociétés peuvent parfois tirer profit de la position de l’Auto Entrepreneur, souvent considérée comme délicate.

N’oubliez jamais que c’est vous qui décidez de votre activité et de vos clients. Votre travail a de la valeur, et c’est pour cela qu’il est demandé. Autrement dit, c’est à vous de déterminer quelles conditions vous souhaitez poser et quelles concessions vous êtes prêts à faire. Vous n’avez pas à vous soumettre à des demandes abusives, bien au contraire : abandonner un client malveillant, c’est du temps de gagné pour en trouver de nouveaux, aux méthodes plus honnêtes.

Enfin, sachez que vous ne pouvez pas vous associer avec une autre Auto-Entreprise, sauf ponctuellement, pour remplir ensemble des missions. En effet, si cette association revêt un caractère permanent, vous courrez le risque d’être requalifié en société, et donc de subir le redressement de charges qui l’accompagne.