Prêt à quitter le régime ?
1 réflexe et 3 avantages pour payer moins d'impôts.


Viadeo

articlequitterleregime_01 Dès que vous quittez le régime auto-entrepreneur, votre mode d'imposition change. En société assujétie à l'impôt sur le revenu ou en entreprise individuelle, votre bénéfice imposable est majoré de 25 %. Sauf si vous adhérez à un Centre de gestion agréé... De plus, l'adhésion vous ouvre droit à un accompagnement personnalisé en gestion. Le point des avantages et des formalités imposées.


Sommaire
1. les avantages fiscaux
2. un accompagnement dédié à la gestion
  3. les formalités et coûts


 

 

Le réflexe : Adhérer à un CGA quand on quitte le régime auto-entrepreneur

 

 

Les Centres de Gestion Agréés (CGA) ou Association de Gestion Agréée (AGA) sont des associations de comptables et d'experts-comptables accompagnant les entreprises dans leur gestion. Ils n'ont pas tout à fait le même rôle qu'un cabinet d'experts-comptables puisqu'ils ne certifient pas les comptes et ne « font » pas la comptabilité des entreprises. Mais ils ont un rôle d'assistance, de formation des chefs d'entreprises et de prévention des difficultés.

Pourquoi adhérer lorsque vous quittez le régime auto-entrepreneur ?


Si vous optez pour l'entreprise individuelle ou si, en société, vous optez pour l'impôt sur le revenu, vous profitez d'avantages fiscaux conséquents.

> 1er avantage : limiter votre imposition


L'administration fiscale majore de 25 % le bénéfice imposable des entreprises individuelles et des sociétés à l'impôt sur le revenu qui n'adhèrent pas à un CGA. Rien que pour cette raison, cela vaut la peine d'adhérer. Sauf évidemment, si vous savez déjà que vous ne dégagerez pas de bénéfice sur votre 1re exercice comptable.

> 2e avantage : profiter d'un crédit d'impôt pour frais de comptabilité


Les adhérents d'un CGA peuvent profiter d'un crédit d'impôt qui prend en charge 100 % de leurs frais de comptabilité dans la limite de 915 € par an.

exempleExemple :
Votre cabinet comptable vous facture 1100 € /an pour la tenue de vos comptes. Comptez en plus 200 € d'adhésion à votre centre de gestion.
Total frais de compta : 1300 €.
Le crédit d'impôt vous permet de ne payer que 385 € de frais de gestion.


> 3e avantage pour déduire la totalité de salaire de votre conjoint de votre bénéfice


Cet avantage fiscal a une portée limitée. Il ne concerne que les entrepreneurs en capacité de salarier leur conjoint quand celui-ci contribue régulièrement à l'activité. Si c'est votre cas, vous pouvez déduire son salaire de votre bénéfice imposable sans limite. Si vous n'adhérez pas à un CGA cette déduction est plafonnée à 13 800 €/an.

Une seule condition pour profiter de ces avantages fiscaux :


agendaVous devez impérativement adhérer dans les 5 mois qui suivent l'ouverture de votre exercice comptable en entreprise individuelle ou société à l'impôt sur le revenu.




Les centres de gestion agréés :
un accompagnement dédié pour bien gérer votre entreprise. >>

 


Viadeo